Un sondage effectué en octobre 2016 parmi une communauté de gens d’affaires oeuvrant dans l’innovation a permis de relever les plus grands défis des dirigeants d’entreprises innovantes et certains de leurs partenaires.  Les défis énoncés par les répondants, vécus actuellement dans leur environnement d’affaires, sont autant de cris du cœur qui attirent l’attention sur une dynamique entrepreneuriale associée à l’innovation.

Quels que soient le degré et le type d’innovation, un constat ressort au niveau des dirigeants, des consultants et conseillers en développement économique : l’importance et la difficulté d’obtenir la reconnaissance des innovations sur le marché.

Pour l’instant,  je n’ai précisé aucune piste de solutions contrairement à mon habitude dans la chronique « Innover et vendre ». Elles se déploieront dans une démarche d’analyse et de réflexion qui s’inspire principalement de l’approche Lean Startup.

Les grands défis des dirigeants d’entreprises

Les plus grands défis des dirigeants d’entreprise  sont le financement, la commercialisation, les ressources humaines et l’expansion. Ces résultats sans surprise reflètent le constat de bien des enquêtes.

Façons choisies par les dirigeants pour exprimer leurs grands défis en…

commercialisation 

  • Développer la capacité d’écoute des clients, créer l’ouverture au changement
  • La communication claire et efficace (démarquer mon produit, expliquer l’unicité de l’innovation, démontrer que le produit/service fonctionne)
  • Les ventes
  • Bien positionner mon produit
  • Faire valoir les avantages de mon offre
  • Approcher et acquérir de nouveaux clients
  • Développer de nouveaux marchés
  • prospection

financement

  • Les coûts de la commercialisation
  • La rentabilité (être profitable)
  • Le financement
  • Le manque de support financier du gouvernement

ressources humaines

  • La disponibilité, la compétence et la qualification de la main-d’oeuvre
  • La gestion du capital humain
  • La mobilisation (attitude et motivation) des employés
  • La relève

expansion

  • Renouvellement des produits
  • Gérer la croissance ( gestion de temps, rapidité d’exécution, de prise de décision)
  • La stratégie de développement d’affaires

Les grands défis des partenaires d’affaires

Les défis exprimés par les partenaires d’affaires des dirigeants d’entreprises sont pour… (à noter que les défis les plus souvent mentionnés sont en caractères gras)

les consultants

  • Identifier et attirer de nouveaux clients
  • Augmenter le nombre de clients, les ventes
  • Stratégie marketing web
  • La rentabilité
  • Se démarquer de la concurrence
  • Se faire connaître
  • Gestion de temps (concilier développement des affaires et le temps de consultation, se maintenir à jour)
  • Structurer et clarifier son offre
  • Rejoindre et mieux comprendre ses clients (les acheteurs, les décideurs clés)
  • Concrétiser l’innovation à travers de nouveaux services/produits (trouver et développer des outils et méthodes de travail efficaces, suivre les tendances web)

les directeurs et conseillers en développement économique

  • Faire comprendre au client la plus-value du service-conseil
  • Identifier et attirer de nouveaux clients
  • Vendre des services à haute valeur ajoutée
  • Aider dans les stratégies de commercialisation et de vente
  • Trouver de nouvelles sources de financement
  • Développement des compétences de l’organisme (l’efficacité des méthodes, formation du personnel)
  • L’approche client pour mieux valider les besoins réels des entrepreneurs (faire la part des choses entre ce que disent les clients et la réalité)
  • Mieux arrimer une nouvelle technologie à une proposition de valeur pour l’entreprise et pour son client

L’importance de la commercialisation de l’innovation

Le 18 septembre 2016, un mémoire de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ) a été rendu public dans le cadre de consultations portant sur les stratégies canadienne et québécoise de recherche et d’innovation. Ce mémoire intitulé : « Collaborer pour réussir la 4ie révolution industrielle »  partage des recommandations pour faire du Québec une terre d’innovation.

L’ADRIQ recommande aux gouvernements d’appuyer leurs stratégies sur les quatre piliers suivants : la commercialisation de l’innovation, la collaboration entre les acteurs de la recherche et les entreprises, l’industrie 4.0 et la culture de l’innovation.

Les résultats du sondage et les recommandations du mémoire de l’ADRIQ se rejoignent sur l’importance de la commercialisation de l’innovation. L’ADRIQ recommande la mise en place de 6 mesures pour soutenir les entreprises à l’étape de la commercialisation notamment celle de mettre en place un programme facilitant l’accès aux marchés publics des gouvernements

Quels sont vos plus grands défis au niveau de votre entreprise ou de votre occupation professionnelle? Quels sont les défis des entreprises innovantes? N’hésitez pas à partager votre expérience ou vos commentaires sur cet article.

Contribuons à soutenir notre croissance, d’être au service de la réussite des PME pour un monde meilleur!