Plusieurs personnes ont de la difficulté à trouver un nom accrocheur et qui correspond à leur activité. Il y a plusieurs critères à considérer. La création d’un nom de marque, d’entreprise, de produits, de site internet, demande une réflexion importante et ne doit pas se faire sur un coup de tête ou un coup de cœur. Voici quelques étapes et conseils pour bien identifier le nom.

Définir son univers de marque et les concepts associés

L’univers de marque c’est tout ce qui tourne autour de la marque; le positionnement, les valeurs et l’historique de l’entreprise, la clientèle cible, l’offre et les caractéristiques du produit/service pouvant être représentées non seulement en mot, mais aussi en image, en son, en message, etc.. Rentrez des mots-clés, phrases-clés dans Google et voyez ce qui en ressort.

Ce processus créatif, ce remue-méninge, est crucial, car c’est à partir de cette réflexion que  se fonderont toutes vos recherches de noms.

Vous pouvez commencer à travailler seul afin de clarifier vos idées et ensuite partager le résultat de votre réflexion initiale à votre entourage. Leur réaction pourrait vous surprendre en faisant ressortir un angle qui vous aura complètement échappé.

Déterminer le message à communiquer à ses clients

Commencer à définir sa clientèle cible idéale, son positionnement, sa proposition de valeur et le pitch apporteront les bons mots pour décrire votre entreprise, ce qu’elle fait et en quoi elle est unique.

À cette étape vous devriez éliminer un bon nombre d’idées issues de votre première réflexion sur votre univers de marque.

Trouver des noms

Trouvez des noms qui définissent votre concept, une multitude de noms et choisissez ensuite. Évitez les noms génériques, ils ne vous permettront pas de vous démarquer de la concurrence, de plus, il ne sera pas possible de les protéger ni de les déposer.

À force de vouloir rejoindre tout le monde avec un nom générique, on finit par n’intéresser personne. Mieux vaut choisir un nom qui rejoint une niche et en devenir le spécialiste avec des produits et services à haute valeur ajoutée.

Des outils pour trouver un nom 

Il existe des outils pour créer des noms de marques « en automatique » qui peuvent servir comme « boîte à idées ». Voici quelques services gratuits;

Nameboy : propose un nom d’entreprise ou de marque en fonction de mots clés associés à votre activité.

Panabee : moteur de recherche qui permet de tester de nombreuses combinaisons de mots-clés pour créer un nom de domaine, d’applications et d’entreprise.

LeanDomainSearch : propose une multitude de déclinaisons d’un mot ou d’une déclinaison.

TrouverUnNom  : moteur de recherche qui trouve plusieurs propositions de noms.

Pour choisir un nom de domaine voici un guide intéressant “The ultimate guide to choosing and buying a domain name in 2020”

Vérifier la conformité des noms choisis par rapport au concept initial

Ces noms peuvent-ils bien représenter l’univers de la marque? Lorsqu’on prononce le nom à quoi fait-il penser dès le départ? Risquent-ils se démoder?

Généralement le nom d’une bonne marque est court. Il est composé idéalement d’une ou deux syllabes.

Vérifier la disponibilité du nom et déposer la marque

Si vous pensez avoir trouvé votre marque, pensez à la déposer et à acheter le nom de domaine (.com de préférence). L’achat d’un nom de domaine coûte généralement moins de 20$/année. Si le nom est déjà pris, vous pouvez toujours essayer de le racheter à son propriétaire.

L’enregistrement d’une marque de commerce n’est pas obligatoire pour qu’elle puisse être utilisée, mais permet toutefois à l’entreprise de mieux la protéger ou d’éviter le risque de contrefaçon involontaire. L’enregistrement offre une protection de 15 ans renouvelable et confère un droit exclusif d’utilisation.

Le processus d’enregistrement, qui comporte généralement une recherche pour dépister les marques de commerce existantes en situation conflictuelle, permet d’éviter de violer les droits de tiers et ainsi de s’exposer à des poursuites.

Au Canada, pour effectuer une recherche concernant les marques de commerce, il existe la base de données de l’Office de la propriété intellectuelle ainsi que celle du système de recherche du nom NUANS . Les droits exclusifs d’un propriétaire d’une marque de commerce ne s’appliquent pas à l’extérieur du Canada. Pour bénéficier d’un enregistrement international, une entreprise canadienne doit au préalable obtenir son enregistrement national et déposer sa marque dans tous les pays où elle fera affaire 

 

Comment avez-vous identifié votre nom de marque ou de votre site internet? Avez-vous confié ce travail à une agence de communication? N’hésitez pas à partager votre expérience, vos commentaires sur cet article.

Si vous n’êtes pas encore inscrit à ce blog, cliquez ici pour être informé de la prochaine parution.

Pour être informé de mes nouveaux articles  ABONNEZ-VOUS

Contribuons à soutenir notre croissance, d’être au service de la réussite des PME pour un monde meilleur!